Commissaire de l'exposition Johanne Martel

Helena Vallée Dallaire

 

 
  H Vallée-Dallaire

Helena Vallée Dallaire

Changement de paradigme
12 décembre au 10 janvier

Regard sur le vivant

 

Un paradigme est le cadre rationnel dans lequel nous choisissons d’exister: il nous indique comment penser à ce qui nous entoure, et dicte par conséquent nos actions quotidiennes.

Cette série d’oeuvres souhaite questionner ce qui nous semble cohérent.

 


 
 

 Le processus de chaque oeuvre comporte la longue observation d’une personne, d’un objet ou d’un lieu, le résultat témoignant de l’interaction directe de l’artiste avec ceux-ci. Les dessins captent une réalité tactile dans un grand détail, alors que les peintures possèdent des éléments à la fois réalistes et surréels. Elles nous invitent à rêver, ainsi qu’à réévaluer des schèmes de pensée qui entretiennent une déconnexion envers notre environnement.

À travers ses oeuvres, Helena nous invite à regarder ce que l’on connaît plus longtemps, et autrement.

 

Helena Vallée Dallaire  
  Helena Vallée Dallaire      
 

Bio et démarche artistique

Née en 1993, Helena a débuté ses études en art à Montréal à 13 ans. Elle a fréquenté par la suite la Arts Students League of New York, le Studio Escalier en France, l'Angel Academy of Arts en Italie, ainsi que le Grand Central Atelier à New York.  Elle détient une maîtrise de la New York Academy of Art et elle est récipiendaire de nombreux prix et bourses, dont trois de la Fondation Elizabeth Greenshields.  Depuis 2018, elle travaille comme médiatrice culturelle au Musée des Beaux-arts de Montréal et s’implique activement dans divers projets de protection environnementale. Elle croit au pouvoir de l’observation et de l’écoute pour accroître la compassion et l’action collective.

 

 
   
  Helena Vallée Dallaire  
 

 

     
 

Ses oeuvres sont inspirées les enseignements classiques qu’elle a accumulé au fil d’une décennie:  toutes ses décisions partent d’abord d’une observation de la nature, pour ensuite se transformer dans un élan plus instinctif. elle explore souvent les thèmes du rêve, ainsi que toute superposition dans nos expériences de vie; la régression, le projection, les possibilités d’un même moment.

 

Bio et démarche artistique

 

Le processus de création est très important dans sa démarche: elle peint au premier coup, parfois en superposant les tableaux sur la même surface. Ses dessins sculpturaux au graphite sont le résultat de plusieurs semaines de travail à temps plein, et traitent de cette division entre le réel et l’imaginaire, le fabriqué.

 

Helena Vallée Dallaire

   

 

 
       
 

 

Conception Johanne Martel www.magadam.com .

 
LiliFlore et Johanne Martel, commissaire de l'exposition